Le 22 mai 2017, le couperet judiciaire est tombé sur la MJC de Sens. En conflit avec la municipalité depuis de longues semaines, elle sera contrainte de quitter, le 10 juillet 2017, les locaux qu’elle occupait depuis 1970. C’est toute une page de l’histoire de l’éducation populaire sénonaise qui se tourne, mais aussi un millier d’adhérents, une foule de bénévoles et dix-neuf salariés qui se retrouvent dans le brouillard le plus complet.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes