Avant de se rendre à la cour d’appel de Dijon et de visiter les Services pénitentiaires insertion et probation (Spip), la ministre de la Justice Nicole Belloubet était de passage ce vendredi matin 17 novembre à l’école nationale des greffes afin de rencontrer la nouvelle promotion de stagiaires d’une profession en souffrance que la garde des Sceaux entend « soulager » par quelques créations de postes, mais surtout par la promotion de l’outil numérique.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes