En juillet dernier, la communauté chrétienne du petit village de Taizé, en Saône-et-Loire, a accueilli, comme chaque année, des jeunes du monde entier, mais aussi divers intervenants pour participer à une « semaine de réflexion sur les migrations ». C’est que la communauté connaît bien le sujet, ayant offert, entre autres, refuge à plusieurs demandeurs d’asile venus de Calais. Des réfugiés qui, aujourd’hui, se sont parfaitement intégrés à la vie locale.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes