Depuis 2005, les enfants handicapés doivent être scolarisés. Si on a longtemps parlé d’ « intégration », aujourd’hui le mot d’ordre est « inclusion ». Simple précision sémantique ? Pas vraiment, puisque ce changement de terme montre aussi une évolution des mentalités. Les consciences s’ouvrent doucement. Un jour, peut-être, les handicapés ne seront-ils plus des citoyens de seconde zone.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes