Laurent Grandguillaume prend désormais du recul sur la vie politique. Député sortant de la première circonscription de Côte-d’Or, il livre son analyse sur ce territoire et revient sur les tensions au sein du Parti socialiste. Le 21 juin, une nouvelle vie commencera pour lui, puisqu’il deviendra le directeur du développement chez Missioneo à Paris.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes