Le mardi 5 décembre 2017, à Besançon, devait être présenté le contrat régional forêt-bois, dictant les grandes orientations de la politique forestière en Bourgogne – Franche-Comté pour les dix années à venir. L’occasion de se pencher sur la gestion de la forêt bourguignonne, pour laquelle les milieux écologistes nourrissent de sérieuses inquiétudes face au développement de l’industrialisation ayant
déjà modifié le visage de certains paysages forestiers, le cas du Morvan étant le plus symptomatique.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes