Le 31 octobre, le magasin Intermarché de Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire, a définitivement fermé ses portes, laissant trente-quatre salariés sur le carreau. Face à cette liquidation abrupte, les employés se sont mobilisés pour faire entendre leur voix et obtenir quelques garanties en vue d’un futur reclassement, au-delà des (très) faibles obligations prévues par la loi.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes