Le handicap mental reste encore mal perçu et souvent incompris. Les mentalités évoluent doucement, grâce notamment aux professionnels œuvrant dans ces structures comme l’IME Sainte-Anne, installé sur les hauteurs dijonnaises. L’Accent bourguignon va suivre, pendant plusieurs mois, le travail quotidien des professionnels et des jeunes. Une leçon de vie qui invite à changer son regard.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes