Si aujourd’hui le chantier du château de Guédelon a trouvé sa pleine place dans le paysage culturel et touristique poyaudin et bourguignon, cela n’a pas toujours été le cas d’un projet ayant suscité à l’origine interrogations et critiques. Sa présidente et fondatrice, Maryline Martin, revient sur vingt années d’une folle aventure.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes