Grand projet de la fin du mandat de François Rebsamen, la « Cité internationale de la gastronomie et du vin » de Dijon doit sortir de terre d’ici la fin 2019 sur le site de l’ancien hôpital général. Au-delà d’un simple équipement culturel, il s’agit d’un vaste projet d’urbanisme mêlant cinéma, hôtel de luxe, complexe immobilier et commerces, le tout avec l’objectif d’attirer rien moins qu’un million de visiteurs par an. C’est peu de dire que la cohérence de cette future « cité » interroge, tant dans sa conception que dans son contenu.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes