Membre de l’Académie française, Dominique Bona était en visite, fin janvier, à Dijon, invitée par le Club des écrivains de Bourgogne. Interrogée sur la place des femmes, à la fois dans la grammaire et dans la société, elle apporte une réelle sérénité à ces débats qui deviennent hystériques.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes