Regroupant plus de 800 associations et organismes au niveau national, la Fédération des acteurs de la solidarité s’est mobilisée en ce mois de septembre pour interpeller le président de la République Emmanuel Macron au sujet de la baisse annoncée des contrats aidés. Audrey Dallavalle, déléguée régionale de la fédération en Bourgogne – Franche-Comté, nous explique les raisons de cette mobilisation et relaie les inquiétudes des acteurs de la solidarité face au projet que dessinent les premières mesures gouvernementales dans ce secteur.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes