Directeur du Théâtre Dijon Bourgogne depuis janvier 2013, Benoît Lambert défend sa conception de la culture. Malgré les coupes budgétaires, il reste confiant, notamment grâce au soutien des élus locaux et d’un public curieux.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes