Jean-François Victor a pris les rênes de l’UIGM quand Michel-Yves Bolloré est entré dans le capital. Les deux s’étaient rencontrés à la messe, puis à l’Opus Dei. Son témoignage est saisissant.

Scroll to Top
Taille de texte
Contrastes